www.leslibraires.fr

Continuer

Laurent Mauvignier

Les Éditions de Minuit

  • 30 août 2021

    Aventure filiale

    Une mère cabossée par son passé décide d’emmener son fils en périple au Kirghiszistan afin de le sortir de la dérive.
    Traversant à cheval une nature éclatante, Sybille entraîne son fils en colère dans cette démarche folle de tout quitter en quête d’une réhabilitation.

    Alternant entre le voyage et le passé, Laurent Mauvignier passe au crible les sentiments d’amour et d’exclusion, les troubles personnels et familiaux, rendant les personnages touchants
    Un véritable hymne à l’amour filial à travers les épreuves ; avec une lueur d’espoir vers le bonheur….

    Au rythme des chevauchées, de chapitres courts et enlevés, cette belle et intense écriture entraîne le lecteur pour refouler le passé.


  • par (Un Fil à la page)
    17 avril 2021

    Continuer

    Sibylle, à qui la jeunesse promettait un avenir brillant, a vu sa vie se défaire sous ses yeux. Comment en est-elle arrivée là ? Comment a-t-elle pu laisser passer sa vie sans elle ? Si elle pense avoir tout raté jusqu'à aujourd'hui, elle est décidée à empêcher son fils, Samuel, de sombrer sans rien tenter. Elle a ce projet fou de partir plusieurs mois avec lui à cheval dans les montagnes du Kirghizistan, afin de sauver ce fils qu'elle perd chaque jour davantage, et pour retrouver, peut-être, le fil de sa propre histoire.

    J'avais découvert Laurent Mauvignier avec son livre "Ce que j'appelle oubli" qui ne peut que vous hanter pendant de nombreuses années... Et voilà qu'une fois encore, je le lis en apnée, attendant, tendue, la fin du livre et le relâchement qui va avec, et s'il n'écrit, comme il dit, que pour la beauté des dernières pages de son livre, le lecteur est happé par son écriture, la sincérité qui ressort de ses personnages jusqu'à l'émotion ultime !


  • par (Librairie La Promesse de l'aube)
    29 avril 2019

    Coup de coeur d'Evelyne

    Samuel est un ado en perdition, en butte avec ses parents et leur divorce dont il a l'impression de payer les pots cassés. Un soir, il va tellement loin que sa mère, Sibylle, qu'il faut réagir. Elle vend tout et les voilà partis tous les deux pour une randonnée à cheval (leur passion commune, la dernière) de plusieurs mois au Kirghizstan. Evidemment, rien ne se passe comme prévu et Samuel s'enferme dans son mal-être tandis que Sibylle s'enfonce peu à peu dans cette dépression larvée qu'elle traîne depuis presque vingt ans... jusqu'au drame !
    Laurent Mauvignier nous livre ici un roman intimiste dans les grands espaces d'Asie : fort et attachant.


  • par (Nouvelle librairie Sétoise)
    26 octobre 2018

    Enfin en poche !

    Un roman d'aventures haletant. Un bouleversant portrait de femme et une réflexion subtile sur la peur et la transmission.

    Indispensable.