www.leslibraires.fr
Tout peut s'oublier

Tout peut s'oublier

Olivier Adam

Flammarion

  • par (Librairie Espace-Temps)
    15 janvier 2021

    Un père peut-il oublier son fils ?

    Nathan et Jun se sont séparés et leur fils Léo est en garde partagée, jusqu'au jour où il disparaît avec sa mère. Ils sont partis au Japon et le père va se battre pour les retrouver, jusqu'à engager un détective privé ! Mais les lois japonaises sont telles que la garde des enfants en cas de séparation va à la mère !
    A nouveau, un roman tout en finesse sur les sentiments, entre la côte d'Emeraude et le Japon. En toile de fond, les manifestations à Paris, les black blocs et les destructions d'arbres en banlieue, à Draveil !


  • par (Librairie L'Armitière)
    7 janvier 2021

    Nous voici en cette rentrée littéraire face à un excellent roman d'Olivier Adam qui se lit d'une traite tant le rythme y est soutenu, l'intrigue prenante et qui émeut intensément.
    Nathan, passionné du septième art ,gérant d'un cinéma, rencontre Jun, céramiste, au Japon lors d'un voyage. C'est le début d'une fulgurante histoire d'amour. Jun accepte de suivre Nathan en France, direction la Bretagne et son souffle maritime. De leur union naîtra Léo. Parce que le temps fait son œuvre et que l'amour n'est jamais un long fleuve tranquille, Jun et Nathan vont se séparer, reprendre leur vie chacun de leur coté se partageant en alternance la garde de leur fils. Le destin "ordinaire" de nombreux couples. Mais, un matin, Nathan, passant dans la rue, ne voit pas de lumière dans l'appartement de Jun et de Léo, l'atelier de céramique est fermé et l'institutrice appelle Nathan pour l'interroger sur l'absence de son enfant à l'école... S'amorce alors un véritable drame familial, Jun est repartie avec son fils dans son pays natal sans prévenir, sans avis ni la moindre attention. S'amorce alors une machine infernale alimentée par le manque, le doute, l'absence, le silence, la souffrance. S'amorce alors le difficile et tortueux parcours d'un père à la recherche de son fils. S'amorce alors pour le lecteur une immersion terrassante dans le sensible. S'amorce alors pour chacun de nous une réflexion profonde sur ce qui est essentiel, viscéral et ce qui l'est moins.
    Évidemment rien ne peut s'oublier... à commencer par ce roman fort d'Olivier Adam !