L'art de perdre
  •  
Format
Broché
EAN13
9782081395534
ISBN
978-2-08-139553-4
Éditeur
Flammarion
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
512
Dimensions
22 x 15 x 3 cm
Poids
569 g
Trouvez les offres des librairies les plus proches :
ou
entrez le nom de votre ville

Offres


Autre version disponible

L'Algérie dont est originaire sa famille n'a longtemps été pour Naïma qu'une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par des questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui ne lui a jamais été racontée ?
Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu'elle n'ait pu lui demander pourquoi l'Histoire avait fait de lui un "harki". Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être lui répondre mais pas dans une langue autre que Naïma comprenne. Quant ) Hamid, son père, arrivé en France à l'été 62 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l'Algérie de son enfance. Comment faire ressurgir un pays du silence ?

Dans une fresque romanesque puissante et audacieuse, Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l'Algérie des générations successives d'une famille prisonnière d'un passé tenace. Mais ce livre est aussi un grand roman sur la liberté d'être soi, au-delà des héritages et des injonctions intimes ou sociales.

--------------------------
Prix des Libraires de Nancy-"Le Point"
Prix littéraire Le Monde - 2017
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Librairie L'Armitière)
30 septembre 2017

Trois générations

Ce roman est une saga familiale sur trois générations. Ali et sa famille vivent en Kabylie, à l'ombre de leurs oliviers grâce auxquels ils mènent une vie prospère. Ali est un homme bon et fier. Sa plus grande fierté est ...

Lire la suite

par (Fontaine Luberon)
28 septembre 2017

Ali, kabyle et montagnard, vit richement dans une Algérie encore insouciante. Mais quand la guerre s'annonce,il comprend vite que plus rien ne le protège: Son statut d'ancien combattant ne le sauvera pas des persécutions françaises et le FLN peut le ...

Lire la suite

par (Librairie Dialogues)
24 septembre 2017

L'art de perdre

En conseillant ce roman, on ressent combien le thème de l'Algérie est encore sensible et éminemment politique. Du massacre de Setif à nos jours, Alice Zeniter nous exhorte à comprendre trois générations d'une même famille secouée par les drames de ...

Lire la suite

par (Fontaine Passy)
18 septembre 2017

Ali se lance dans la culture des oliviers et de la production d'huile. Son exploitation va prospérer après des années de dur labeur dans sa Kabylie natale dans les années 30. La guerre d'Algérie éclate en 1954. Ali se bat ...

Lire la suite

par (Librairie Mots et Images)
5 septembre 2017

Quand l'Histoire nationale recouvre l'histoire familiale d'un voile de silence et de pudeur indéchirable. Dans une magnifique fresque romanesque, Alice Zéniter nous donne des clés pour comprendre l'histoire de l'Algérie, d'hier à aujourd'hui.

Lire la suite

par (Le Merle Moqueur)
4 septembre 2017

Un livre salvateur !

"C'est pour cela aussi que la fiction tout comme les recherches sont nécessaires parce qu'elles sont tout ce qui reste pour combler les silences transmis entre les vignettes d'une génération à l'autre." En narrant l'histoire de la famille de Naïma, ...

Lire la suite

par (Au moulin des Lettres)
31 août 2017

Une fresque familiale entre l'Algérie des années 50 et la France des années 2010

Comment se construire lorsqu'on ne sait rien du pays de ses racines? Naïma, parisienne trentenaire, n'arrive plus à combler le vide que les générations précédentes et silencieuses lui ont laissé pour seul héritage, faisant de l'Algérie un pays réduit à ...

Lire la suite

par (Le Pain des Rêves)
29 août 2017

Saisissant !

Considérer le roman d'Alice Zeniter comme une histoire de l'Algérie ou comme une simple saga familiale serait se méprendre gravement. "L'art de perdre" est une quête, celle de Naïma, une jeune citadine, qui réalise qu'elle ne connaît pas grand-chose de ...

Lire la suite

par (Librairie La Galerne)
28 août 2017

C’est quoi être harki ? Comment c’est possible ? Et la loyauté doit-elle aller à sa terre, à sa famille, aux autorités ? Toutes ces questions associées à la peur et au déracinement, le grand-père de Naïma n’a pas vraiment ...

Lire la suite

par (Librairie Ravy)
28 août 2017

Petite fille de harki Alice Zeniter retrace le parcours d’une famille, qui pourrait être la sienne, d’Algérie à leur arrivée et installation en France. C’est une belle fresque familiale sur 3 générations et aussi une quête des origines pour son ...

Lire la suite

par (Librairie l'Esperluète)
19 août 2017

Vivre c'est perdre ?

C'est un beau grand roman que nous livre l'auteur de "Sombre dimanche". Le sujet est encore rare, et il est assurément très difficile : les harkis, et leurs enfants. Traîtres là-bas, pas très bien accueillis ici, ils ont connu quelque ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

8 octobre 2017

Contre silence et tabou

Voici le roman dont on parle le plus en cette rentrée. Avec courage et talent, Alice Zeniter y rouvre un chapitre de l’histoire franco-algérienne à travers une fresque familiale déployée sur trois générations. Ambitieux et prenant ! **Pays perdu** A ...

Lire la suite

par (Librairie Richer)
16 septembre 2017

Authentique et Bouleversant

Un roman d’une puissante profondeur qui traite d’un sujet longtemps considéré tabou : la guerre d’Algérie et le rapatriement des harkis en France. Sylvie Jeanne, lectrice. « L’Art de Perdre » parle de l’Algérie coloniale et de la guerre d’indépendance ...

Lire la suite

4 septembre 2017

"Naïma est une jeune galeriste parisienne. Jeune femme moderne, elle n'a conservé de ses origines algériennes que son regard sombre, ses boucles brunes et quelques souvenirs de réunions familiales dans une H.L.M de Normandie. Alors qu'elle doit organiser une rétrospective ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Alice Zeniter

Dossiers relatifs

Une rencontre avec les lecteurs a eu lieu à la Bibliothèque André Malraux, à Saint-Brieuc. La librairie Le Pain des rêves était représentée par Magali, Marie-Gabrielle et Jean. Gwenaëlle Le Coz, bibliothécaire, animait la présentation des romans de la rentrée littéraire. Nous souhaitions présenter aux lecteurs présents une sélection resserrée d'ouvrages choisis parmi ceux que nous avons lu.

Ces romans sont disponibles à la Bibliothèque, en version papier et pour la plupart, en version numérique. Et bien évidemment, à la librairie...

Voir le dossier complet

La rentrée littéraire 2017 promet d’être exceptionnelle ! Non pas parce que paraissent cette année encore près de 600 livres (581 exactement) ou que l’exofiction, ce genre littéraire qui mêle réalité et fiction, inspire de plus en plus nos auteurs, mais bien parce qu’il s’agit de la vingtième rentrée littéraire de la librairie !
A ce titre nous avons le plaisir de recevoir trois auteurs que nous apprécions particulièrement : Kaouther Adimi, avec le formidable Nos richesses aux éditions du Seuil, dresse le portrait de l’intrépide et passionné éditeur algérien Edmond Charlot. Caroline Laurent signe dans Et soudain, la liberté aux éditions Les Escales la magnifique biographie à deux voix d’Evelyne Pisier. Enfin Alice Zeniter offre un roman exceptionnel sur la filiation et le silence des Harkis dans L’art de perdre aux éditions Flammarion. Trois voix féminines pleines de talent que nous souhaitons vous faire découvrir pour fêter ensemble les 20 ans de Mots & Images.
La rentrée littéraire, c’est aussi l’occasion de redécouvrir le monde. Cette année, on réécrit l’histoire, on romance les destins, on réinvente la vie. Quel meilleur moyen pour raconter quelqu’un ? Au-delà des ouvrages évoquant des figures historiques, nous découvrons avec enthousiasme des romans autour d’artistes. Les événements passés inspirent aussi les écrivains : la catastrophe de Liévin, le terrorisme, la guerre d’Algérie nous offrent de belles découvertes littéraires quoiqu’inattendues. Voyage autour de soi et voyage intérieur sont d’autres thèmes chers à cette rentrée.
Puissions-nous continuer à vous faire découvrir de belles lectures et vous offrir de belles rencontres pour les 20 prochaines années !
Céline, Laetitia et Dewi

Voir le dossier complet

Les nouveautés en romans, francophones ou traduits, viennent couvrir nos tables en ce mois de septembre. Voici 13 d'entre eux, mes premiers coups de coeur, des livres aux thématiques et aux styles tout à fait variés...
J'ai pris le temps d'en chroniquer déjà certains, chroniques que vous retrouverez dans la rubrique "conseils de lecture" ou dans l'onglet "romans" mais également sur la page Facebook du Moulin des Lettres. Je continuerai à enrichir ce dossier tout au long de l'automne, bonne lecture!
Laurence

Voir le dossier complet

Retrouvez les livres que nous avons aimés!

Voir le dossier complet

Coups de cœur et petits mots de Valérie

Voir le dossier complet

La dernière sélection pour Télématin

3 romans de la rentrée

le podcast

Alice Zeniter, "L'art de perdre", aux éditions Flammarion
Gilles Marchand, "Un funambule sur le sable", aux éditions des forges de Vulcain
Yves Ravey, "Trois jours chez ma tante", aux éditions de Minuit

Voir le dossier complet

Vitrine dédiée à la rentrée littéraire d'Août et Septembre 2017

Voir le dossier complet